L'ARRIVEE EN ASIE, DOUBLE CHOC CULTUREL

Nous quittons l’hiver Breton, plutôt doux cette année, mais toujours aussi pluvieux et cinglant, pour la chaleur équatoriale de l’ancienne Saigon, « la capitale du Sud Vietnam », Ho Chi Minh Ville. La décision du siège de m’envoyer dans notre filiale d’Asie du Sud Est a été prise à peine quelques mois auparavant et nous n’avons pas eu le temps de prévoir un voyage de reconnaissance. Le choc est d’abord pour nous climatique.

Je suis le nouveau CFO - Chef des Opérations Financières - de la filiale Vietnamienne d’un groupe pharmaceutique. Arrivé depuis deux semaines, j’ai rencontré ce matin dans nos locaux mes N-1 au Japon et en Corée. Dans mon organisation managériale, il me semblait logique que mon interlocuteur en Corée du Sud, certes plus junior mais volontaire, prenne la direction du projet dont on m’a donné la responsabilité et que celui au Japon lui reporte. J’ai vaguement senti un malaise, le projet a failli capoter. Choc culturel. 

Cette histoire est peut-être en partie la vôtre : changez les acteurs et l'environnement professionnel.

Le directeur est souvent seul. Selon une étude de BPI France publiée en 2016, la moitié des 2 400 dirigeants de PME et d’ETI interrogés se sent isolée. 

Et qu’en est-il du manager qui arrive dans un pays qu’il ne connait pas, avec des méthodes de travail et des cultures très différentes, des codes qui lui sont inconnus, mais surtout avec une pression du siège qui veut obtenir des résultats rapidement ? Complexité de l’environnement économique et exercice du pouvoir et des responsabilités sont les deux facteurs aggravant leur isolement. Prendre des décisions quand on ne connait pas son environnement est une cause d’angoisse répétée au quotidien.

 

Voici quelques solutions énoncées par les participants à l’enquête : 

  • Rejoindre un réseau. Si vous êtes Français, vous pouvez rejoindre l’APM - Association pour le Progrès du Management - ou l’AFV - Association des Francophones au Vietnam - basées à Saigon

  • Rechercher des conseils extérieurs. Trouver votre "Sparring partner" parmi les experts d’Actavia* est une solution validée : cet alter ego externe avec une compréhension opérationnelle de votre business et de votre quotidien vous accompagne dans vos défis professionnels. What else ?

  • Participer à des salons professionnels.

La réalité d’une expatriation en Asie est souvent difficile à expliquer au siège social de l’entreprise, qui n’adapte pas son cadre de référence. Le temps d’adaptation au nouvel environnement ainsi que la solitude du manager au moment de prendre des décisions peut entraîner une frustration professionnelle. Ce n’est pas une fatalité, appuyez-vous sur votre "Sparring partner".

Alors, prêt à faire le premier pas ?


 

* Plusieurs fois ces derniers mois, des managers Francais ont contacté Actavia (dont les consultants sont présents en Asie depuis 10 ans ou plus et sont tous d'anciens top managers de structures s'étant fortement développées en Asie). Actavia consulting, www.actaviaconsulting.com

Anne-Laure Bouet, Business Development Director at Actavia.
Contact : anne-laure.bouet@actaviaconsulting.com

CONTACT US

To contact our team of experts providing the best relocation services in Asia: fill in the form below or contact us via info@myrelocationasia.com

  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
  • White LinkedIn Icon